Une société qui vieillit ?

A l'occasion de la journée mondiale des personnes âgées, un article du Kathimerini reprend quelques données chiffrées qui rappellent que la démographie est un enjeu de société essentiel. 

La société grecque est-elle vieillissante ? Et au-delà des chiffres, comment penser la place des personnes âgées dans notre société ? 

Article paru dans le journal Kathimerini, le 30 septembre, par Penny Mpouloutza. Cliquer ici pour lire l'article en grec.

Traduction par Eva Tzimourta, qui livre également en introduction son propre point de vue :

"Bien que l'article se concentre essentiellement sur les chiffres, il me semble indispensable de souligner qu'en Grèce, les personnes âgées, au delà d'un certain pourcentage, sont nos parents et nos grand-parents. Leur contribution morale et psychologique à la famille n'est pas chiffrable et nous est indispensable. Grâce à eux, nous restons connectés à notre histoire et à nos racines.N'oublions pas qu'à l'heure de la crise actuelle, beaucoup de familles ont trouvé chez eux un abri, un soutien psychologique ou une aide concrète.Un pays qui compte nombre de personnes agées peut être considéré comme un pays riche...riche de sagesse, d'expériences vécues. Mais pour trouver l'équilibre, il faut de nouveaux jeunes gens qui reprennent le flambeau et assurent une continuité. Il est essentiel d'assurer les conditions pour les soigner comme il le méritent". 

 

Un Grec sur sept a plus de 65 ans

 Quelques chiffres (cf. les diagrammes dans l’article original):

14% de la population grecque a plus de 65%

20% des Grecs auront plus de 65 ans en 2020

50% des lits d’hôpitaux sont occupés par des personnes de plus de 70 ans.

25% des personnes âgées reçoivent plus de 5 médicaments (par jour).

 Le groupe d’âge des plus de 65 ans « représente » un Grec sur sept, ce qui vient confirmer la crainte que la Grèce soit un pays qui vieillit. 

 Selon les informations publiées par la société de Gérontologie et de Gériatrie, à l’occasion de la journée internationale des personnes âgées (demain, 1 octobre), le pourcentage des plus de 65 ans s’élève à 14 % de la population.

 Tandis qu’on estime que ce chiffre va dépasser les 20% en 2020 et va atteindre les 30% en 2030. Et cela aura de façon certaine des répercussions sur le système d’assurance sociale du pays.

D’ailleurs, il est significatif que, tandis qu’aujourd’hui dans l’Union européenne, on compte quatre personnes en âge de produire (de 15 à 64 ans) pour un retraité, ce rapport sera pour 2060 de deux personnes en âge productif pour chaque retraité.

 Dans le même temps, notre pays, comme l’Italie, a le troisième taux de natalité le plus bas d’Europe, neuf pour mille, après l’Allemagne, 8,4 pour mille et le Portugal 5,5 pour mille.

 Les personnes âgées de plus de 65 ans consomment une part « disproportionnée » des ressources publiques pour la santé. Plus précisément, 40% des patients âgés hospitalisés dans les établissements hospitaliers non spécialisés sont des patients de chirurgie. Les plus de 70 ans, bien qu’ils constituent seulement 10% de la population, occupent 50 % des lits d’hôpitaux et 25% des lits aux urgences.

Les personnes âgées couvrent 25% du total des jours d’hospitalisation. 70% des personnes âgées a plus d’une maladie et 25% d’entre elles consomme plus de 5 médicaments. Les différents types de cancer constituent la première cause de décès entre 65 et 74 ans tandis que c’est la seconde cause de décès après 75 ans.

 Gériatrie

 Selon le Président de la société grecque de Gérontologie et de Gériatrie, professeur de Chirurgie à l’Université d’Athènes, M. Ioanni Karaitiano, malgré l’augmentation continue du nombre de personnes âgées dans notre pays, la Grèce reste le seul pays en Europe où la Gériatrie n’est pas reconnue comme une spécialité médicale tandis que la crise économique actuelle rend encore plus difficile la prise d’ initiatives qui pourraient contribuer à une meilleure  réponse aux besoins de cette catégorie sociale particulièrement sensible. 

 

 

 

 

Jakobides

 

Georgios Jakobides (Γεώργιος Ιακωβίδης)  originaire de l'île de Lesbos (1853 - 1932), "la bien aimée de la grande mère"

 

Gysis

 

Nikolaos Gysis (Νικόλαος Γύζης), originaire de l'île deTinos (1843 - 1901)

"le récit de la grande mère"

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site