La chute des colonels

Une page d'histoire de la Grèce contemporaine au MUCEM

« La chute des colonels ». Une soirée de conférence-débat organisée par le MUCEM, en collaboration avec l’Ina et présentée par Emmanuel Laurentin, historien et producteur sur France Culture de l’émission « La fabrique de l’histoire ».

Pour accéder à l'émission, cliquer ici

 Olivier Delorme, historien et Françoise Arvanitis, journaliste et écrivain, rappellent le contexte qui favorise le coup d’Etat des colonels, le rôle de la monarchie dans la déstabilisation d’une démocratie encore balbutiante et l’éxécution de l’opération militaire qui conduit dans la nuit du 21 au 22 avril 1967 à l’emprisonnement de l’ensemble des députés, quelle que soit leur couleur politique.

C’est alors un curieux régime qui s’installe avec à sa tête, des dirigeants qui ne suscitent ni ferveur ni adhésion populaire, au contraire de bien des leaders autoritaires ou fascistes que l’Europe du vingtième siècle a connu.

 La Grèce, qui a souffert de façon exemplaire de l’occupation allemande et de la guerre civile écrit alors l’une des pages les plus troubles et les plus curieuses de son histoire : les colonels, qui s’appliquent à parler une langue savante qu’ils maîtrisent mal et dans laquelle plus aucun Grec ne s’exprime, souffrent en effet dès l’installation de la dictature d’un discrédit profond dans la population et ne se maintiennent au pouvoir que par la répression et la tolérance à leur égard d’une partie des grandes fortunes et des industriels. Un régime sans aucune légitimité ni assise populaire qui va cependant imposer à la Grèce, encore marquée par les famines et les deuils de l’après-guerre, sept années de silence et d’isolement.

C’est en novembre 1973 que la  révolte des étudiants de l’Ecole Polytechnique manifestera la fragilité de cette dictature. L’été suivant, la crise chypriote et le coup d’Etat manqué qui conduit à l’occupation turque d’une partie de l’île, en juillet 1974, vont précipiter la chute des colonels.

 Une émission à écouter pour mieux comprendre la Grèce contemporaine et les enjeux de la crise actuelle.

 Avec :

Olivier Delorme, auteur de « La Grèce et les Balkans » du Vème siècle à nos jours, Folio Gallimard. 3 volumes.

Françoise Arvanitis, - qui fut le témoin direct de ces événements- et auteur avec Adea Guillot, entre autres ouvrages publiés de « Grèce, la nouvelle Odyssée ».dans la collection « l’âme des peuples » : 

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×