L'autobiographie d'Alki Zei va paraître en grec

"Avec un crayon faber numéro 2". Article traduit du site "Το κουτί της Πανδώρας".

Lien vers l'article original ici.

 

Avec son autobiographique « crayon Faber numéro deux », Alki Zei nous fait voyager dans les premières années de sa vie. Elle commence alors à se livrer au plaisir de l’écriture dans la cuisine d’un appartement de l’Athènes d’avant-guerre. Pour ceux d’entre nous qui ont été ses lecteurs dans leur enfance, nous prenons un livre-ticket pour l’univers dont est issue cette auteure chère à nos cœurs.

« Pour écrire cette histoire de ma vie, il m’a fallu de la mémoire et beaucoup d’amour. Dans un roman, tu peux dire ce que tu imagines, mouvoir tes héros comme tu le veux, leur faire dire ce que toi tu penses. Mais quand les personnages sont réels, il ne faut pas se laisser aller à la moindre erreur, à partir du moment où plus aucun d’entre eux n’est là pour te conforter ou te contredire ».

Alki Zei, très connue en Grèce, a écrit pour le théâtre et pour les enfants. 

Son roman le plus célèbre, "Le tigre dans la vitrine" raconte une page d'histoire assez méconnue : l'installation de la dictature en Grèce peu avant la seconde guerre mondiale. Le récit, à travers les séparations, les déchirements, les silences qui vont alors marquer la vie ordinaire d'une famille grecque, montre bien l'impossiblité pour chacun de rester indifférent au destin collectif. 

"Le tigre dans la vitrine" a été adapté pour la télévision grecque.

Autres titres disponibles en français : "Grand-père menteur".

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site